Société de consommation: peut-on acheter le bonheur?

 Qu'est ce qu'une société de consommation?

C'est une société dans laquelle les consommateurs sont poussés à consommer de façon abondante des biens et des services. L'achat de biens de consommation est le principe et la finalité de ce type de société.

La société de consommation résulte du besoin économique imposé par le capitalisme. Elle impose une recherche de production de plus en plus importante et de plus en plus rapide.

Il en résulte un mode de vie accès sur la consommation, au détriment des ressources terrestres et des êtres humains.

Avec le capitalisme moderne, tout tend à devenir marchandise, et en premier lieu, l'homme: la santé, le sang, les organes, la procréation, l'éducation, la connaissance, la recherche scientifique, les oeuvres artistiques.

 

Revenons à la réalité!

 

Les dérives de ce système sont nombreuses et avec des conséquences graves pour nous tous! Nous vivons dans une société qui nous pousse à la recherche d'accumulations de biens de consommation, de richesses, ce qui provoque des effets néfastes dans notre mode de vie, dans la société.

On nous dit et nous répète que pour être heureux, il faut posséder de nombreux biens, et on pense trouver le bonheur dans la possession. 

L'avoir compte plus que l'être!

Le résultat nous le connaissons bien, c'est la monté d'un monde de plus en plus violent, ce que l'autre possède, ça donne envie. Donc jalousies, envies, violences, vols, agressions en tous genres.

Être dans le besoin devient une insulte, nous devenons insensibles aux besoins des autres, indifférents envers ceux qui sont dans la difficulté.

Ce qui fait la vraie valeur de la vie, ce n'est sûrement pas l'argent, ni les richesses, cela provoque plutôt un repli sur soi.

Avec la crise financière, de nombreuses personnes ont découvert que mettre de l'importance dans l'argent peut devenir vite dérisoire, et maintenant se laissent interpeller par le vrai sens de la vie.

 

Réflexions.

 

Pouvons nous nous contenter de ces petits bonheurs que nous offrent les biens matériels?

L'avoir rend tout dérisoire car il devient synonyme de pouvoir, rime avec ambition de posséder, cela devient un cercle vicieux.

A vouloir tout posséder, rend triste car on ne possédera jamais tout.

Acceptons nous que les personnes deviennent elles-mêmes des choses à utiliser, à consommer? A force d'aimer les choses et de se servir des personnes, nous devrions plutôt nous servir des choses et aimer les personnes.   

 

Vous pouvez venir réagir sur le forum.          

23 votes. Moyenne 3.39 sur 5.

Commentaires (2)

1. Gasparou 27/09/2012

tt a fait d'accord mais les dérives sexuelles ne sont pas incluses dans la definition

2. Admin David 27/09/2012

Bonjour
Vous avez raison. Mais on pourrait tellement en rajouter ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×