La peine de mort

Qu'est ce que la peine de mort?

La peine de mort ou peine capitale est la sanction prévue par un état contre une personne ayant commis un acte répréhensible. Elle est généralement ordonnée suite à un procès. Elle existe depuis l'aube de l'humanité, on en a des traces dès le 17° siècle avant J.C. Elle fut bien différente selon les époques et a tenté de "s'humaniser" au cours du moyen âge.

Les différentes méthodes:

  • le peloton: le condamné est fusillé par une personne ou un peloton d'exécution. La mort survient suite à l'atteinte d'un organe vital, soit du système nerveux, soit par hémorragie. Le condamné est attaché, cagoulé. Les tireurs se placent face à lui et font feu. L'un d'eux possède une arme chargée à blanc, mais nul ne sait de qui il s'agit. Cette méthode permet de déculpabiliser les tireurs.
  • la pendaison: le condamné est suspendu, une corde autour du cou. La mort provient du fait de la pression de la corde sur la trachée. Selon la longueur de la corde, il peut mourir d'asphyxie, rupture de la moelle épinière, voire la tête arrachée.
  • le gaz: le condamné respire un gaz mortel qui est produit par une pastille de cyanure plongée dans de l'acide sulfurique. Le condamné étouffe avant de mourir, le processus est très lent et la mort survient au bout de longues minutes.
  • la guillotine: le condamné se fait trancher la tête. La méthode, d'après le docteur Joseph Guillotin, est la moins douloureuse. Dans certains pays où elle est encore pratiquée, au sabre, plusieurs coups sont souvent nécessaires.
  • La chaise électrique: le condamné se fait électrocuter par une très haute tension, qui lui traverse le corps. La chaleur que provoque le courant électrique fait bouillir le sang, brûle le cerveau, les poumons, les organes vitaux. Les scientifiques n'ont toujours pas pu déterminer combien de temps le condamné restait conscient avant de mourir.
  • l'injection: le condamné reçoit une série d'injections dont la dernière contient un produit létal, ce qui provoque l'explosion de ses poumons, de ses organes internes. Finalement, le coeur s'arrête. La mort survient au bout d'une dizaine de minutes.
  • la lapidation: le condamné est enroulé dans un linge et enterré jusqu'au niveau des épaules. Il reçoit des jets de pierres qui provoquent la mort. Le corps humain peut résister à des chocs très violents, ce qui fait que la mort survient lors de la fracture de la boîte crânienne. Il peut mourir aussi d'asphyxie si la trachée est touchée.

Il existe encore, malheureusement, bien d'autres méthodes d'exécutions, qui sont d'une telle horreur qu'elles ne seront pas abordées ici. Les quelques exemples ci-dessus donnent un tour d'horizon des pratiques encore appliquées dans le monde.

Revenons à la réalité!

Il y a une centaine de pays à travers le monde qui n'ont pas aboli la peine de mort, et qui exécute encore des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants, des handicapés mentaux. Ces exécutions n'ont pas forcément lieu pour des crimes, mais peuvent être pour des causes très variées: drogue, vol, voire même adultère. Aucun juge n'est infaillible. Avec la peine de mort, il y aura toujours des innocents exécutés. Aujourd'hui, on entend de plus en plus que la peine de mort devrait faire son retour en France pour les crimes les plus odieux (pédophilie, viol, meurtre aggravé...). La peine de mort ne protège pas les sociétés du crime et ne répare pas les dommages causés. Elle est contraire à la paix car elle crée un état d'injustice et encourage la vengeance. Par exemple, la Charia en Iran qui déclare "le meurtre est un litige privé!". Elle a été pourtant appliquée de tout temps et n'a jamais résolues les problèmes de criminalité au cours des siècles passés ni dans les pays où elle est encore pratiquée. Il y a bien des méthodes de substitution. L'emprisonnement à vie est déjà une peine terrible. Imaginez, avec l'espérance de vie actuelle, une personne incarcérée à 20 ans. Elle aura le temps de voir le sablier de sa vie s'égrène lentement jusqu'à sa mort naturelle.

Le vrai problème se situe au niveau de la prévention du crime et de la récidive. Il faut avoir une hausse du niveau de vie, un renforcement de la répression, un plus grand contrôle des armes à feu, moins d'aménagement de peine pour les grands crimes, des peines de sûreté illimitées. Ces méthodes là seront les plus efficaces pour avoir une baisse de la criminalité.

Réflexions.

 

Comment est il possible d'accepter des méthodes inhumaines qui datent d'un autre temps?

Peut on accepter qu'un état, ou un comité bien pensant, décide de qui doit mourir?

Quel exemple une société moderne peut donner lorsqu'elle pratique la peine de mort? Comment pourra t-elle interdire à une personne de tuer lorsqu'elle même le fait?

Il est illusoire de croire que la peine de mort peut diminuer les crimes, car un criminel qui est prêt à commettre son forfait ne se pose sûrement pas la question de son devenir.

Le vous invite à vous exprimer sur ce sujet dans le forum.

28 votes. Moyenne 3.43 sur 5.

Commentaires (10)

1. marissa 30/05/2011

quelles sont les etapes qui menent a la peine de mort?

Merci

2. Admin David 13/06/2011

Bonjour
Merci de votre participation

J'ai mis du temps pour vous répondre car je viens de changer de FAI.

Donc pour vous répondre ce n'est pas évident car chaque pays a ses procès et selon le "crime" le déroulement n'est pas le même (blasphème par ex pas besoin de preuve pour condamner).
De plus je n'ai pas des connaissances de juriste mais voici quelques liens qui pourront peut être vous aider.

http://www.desmainsunies.com/pdm/procedure.htm

http://www.fidh.org/IMG/pdf/pk464f.pdf

http://www.worldcoalition.org/modules/wfdownloads/visit.php?cid=52&lid=264

N'hésitez pas à partager vos connaissances sur le forum
Merci

3. fatima (site web) 27/04/2012

bonjour et merçi
je voudrait connaitre les crimes passibles a la condamnation a mort qu'il y a eu au passè et au present aussi

4. France 02/11/2012

Votre site est très intéressant pour moi ))))
Merci etrehumain.e-monsite.com
Je vous souhaite bonne chance

5. Emirates 08/11/2012

très belle article, j'adore ce site, continuer, je vous souhaite bonne chance !

6. Paris 14/11/2012

J'ai été surfer en ligne plus de trois heures aujourd'hui, et pourtant je n'ai jamais trouvé aucun article intéressant comme la vôtre . Il est assez vraie pour moi. À mon avis, si tous les propriétaires de site Web et les blogueurs faissais d'aussi bon contenu que vous avez fait, l'Internet sera beaucoup plus utile que jamais.
Cordialement!

7. фотоаппараты сони (site web) 19/02/2013

Thank you for the sensible critique on etrehumain.e-monsite.com . Me & my neighbor were just preparing to do some research about this. We got a grab a book from our local library but I think I learned more from this post. I am very glad to see such great information being shared freely out there.

8. Admin David 21/02/2013

Wouha !!! thank you very much for the compliments.
I wish you good luck for the rest of your research.

9. Admin Justine 04/11/2013

Se site est bien car il nous donne toute les informations que nous avons besoin pour nos exposé. Il est très bien. Ce site est intérréssant pour les jeunes de mon age

10. Citoyenne 22/05/2015

La peine de mort n'est pas faite réduire directement la criminalité, ni pour la vengeance, mais bien pour empêcher les récidives, et donc indirectement réduire la criminalité.
Un homme condamné à vie, passera max 10 ans en prison, si ce n'est pas moins de 4 ans (eh oui!), grâce aux remises de peines... et coûtera cher (ENCORE!) à la société!

Je ne suis pas pour la peine de mort pour un oui ou un non, MAIS je n'ai AUCUNE PITIE pour les violeurs, et à fortiori les pédophiles!

Il est IMPOSSIBLE de réinsérer les psychopathes, pour une bonne raison: ils ne souhaitent pas changer, leurs valeurs sont biaisées!
Lorsqu'ils affirment le contraire, c'est uniquement pour sortir de prison... et pouvoir recommencer en toute impunité!

Votre foi en l'être humain est magnifique... je l'avais aussi... jusqu'à ce que, à plusieurs reprises, hélas pour moi, je sois confrontée à la réalité!

Il n'y a rien de plus dangereux, au fond, que les doux idéalistes: c'est eux qui détruisent le plus surement les sociétés. Ce raisonnement ne vient pas de moi, mais d'un sage de l'antiquité.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site