L'écologie au service de la finance

Qu'est ce que le réchauffement climatique?

Le réchauffement climatique est l'augmentation de la température de l'atmosphère et des océans de la planète. Le réchauffement climatique actuel fait parti d'un cycle naturel et périodique dans l'histoire de la terre. Il s'est toujours produit sur plusieurs milliers d'années. L'impact de l'homme sur la planète ces 75 dernières années a eu des conséquences sur ce réchauffement climatique. L'effet de serre produit par l'industrie a accéléré ce réchauffement et le milieu naturel n'a pas eu le temps de s'adapter. Le résultat, nous le connaissons. Toutes les matières vitales à notre survie, l'air, l'eau, la nourriture disparaissent.

Revenons à la réalité!

On constate une volonté très forte des consommateurs à acheter écologique, et la réaction des industriels est vite passée d'une préoccupation écologique à une préoccupation économique. L'image d'une entreprise respectueuse de l'environnement est plus rentable qu'une autre qui n'en prendrait pas cas. De plus, il faut ajouter à cela que le respect de certaines normes écologiques profitent, en premier lieu, aux entreprises ( réduction de coût, subventions...) plutôt qu'à l'environnement lui même. Depuis la crise économique mondiale, l'écologie est devenue le nouvel espoir du capitalisme.

L'état demande à l'ensemble des citoyens d'assumer les efforts écologiques alors que les industriels sont les principaux pollueurs (chimique, pétroliers, co2, radioactifs). On veut nous imposer les ecotaxes en vue du surcoût du recyclage, alors qu'un choix plus judicieux des matières premières par les industriels annulerait celle ci. On veut nous imposer la taxe carbone, et dans le même temps, des centrales thermiques sont construites dans plusieurs pays du monde. On veut nous imposer le tri des déchets ménagers, mais nous payons déjà des impôts qui sont censés prendre en charge le ramassage et la destruction de ces déchets.

Le business écologique est retranscrit par les médias, ils jouent sur la peur d'une planète qui se pourrie sous nos pieds par nos comportements. Ces arguments de culpabilisation leur permettent de vendre à coup sûr leurs journaux. 

L'état pousse les citoyens à investir dans des énergies "propres", sauf que par exemple pour la fabrication d'un panneau solaire on utilise énormément de mercure, matériaux extrêmement polluant . Même constat avec le PVC, largement utilisé dans la menuiserie d'isolation.

On constate la montée du co2 dans les villes, mais pourtant les industriels continuent le déboisement en Amazonie. On nous propose des biocarburants, mais qui, par leur production, ont des effets néfastes (effet de serre, consommation d'eau, espaces de cultures) plus grand que le pétrole. Quelle est la réelle motivation dans tout ça? 

Réflexions.

Pourquoi depuis de nombreuses années que des efforts écologiques sont entrepris, nous n'avons aucun retour positif de par les médias?

Quel est l'impact le plus grave sur le long terme : la pollution des sols par l'uranium et les produits chimiques, ou notre vie quotidienne et le co2 produit par les vaches?

Pourquoi accepter la culpabilisation des citoyens au lieu de prendre conscience de la pollution majeure et réelle des industriels, et des choix des gouvernements?

Je vous invite à réagir et prendre position sur le forum.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site