Jeunisme et hygiénisme, les victimes fashions.

Qu'est ce que le jeunisme?

Le jeunisme décrit la tendance à exalter la jeunesse et ses valeurs (beauté, force...etc).

Le terme est aussi utilisé dans le domaine professionnel pour décrire les discriminations par l'âge. De même, il est aussi utilisé dans le domaine médical: chirurgie esthétique, soins du corps et culte de la jeunesse.

Qu'est ce que l'hygiénisme?

L'hygiénisme est l'idée d'appliquer strictement les règles d'hygiène dans l'objectif d'améliorer sa santé.

D'une part avec la nourriture, les boissons, la qualité de l'air respiré, le repos, la propreté du corps.

D'autre part, avec l'activité physique devenue un des moyens pour se maintenir en bonne santé.

 

Revenons à la réalité!

Cette quête d'esthétisme conduit à des dérives médicales graves: anorexie, boulimie, sous-estime de soi. C'est la jeunesse qui soufre le plus de ces images relatées par la télévision. Comment se construire à l'adolescence avec des images de corps qui n'existent pas?

Les médias et le marketing imposent un idéal esthétique et n'ont de cesse de retoucher les images jusqu'à créer des monstres inhumains.

Les sportifs sont poussés jusqu'à des extrêmes qui les transforment non en hommes mais en surhommes. L'image véhiculée tend à devenir la norme pour la société.

Ce sont les stars du cinéma qui imposent les "canons" de la mode, provoquant la frustration de millions de femmes, qui luttent sur la balance contre quelques kilos soi disant superflus.

Cette dictature de l'image fait affreusement penser à un retour de l'arianisme. Cela diminue aussi considérablement la diversité des individus pour un seul et même stéréotype. Les asiatiques veulent des yeux ronds, les noirs devenir blancs, les blancs devenir noirs. Mais où va t-on?

 

Réflexions.

 

Comment pouvons nous juger ce qui est beau ou non chez une personne?

Sur quels critères pouvons nous dire que telle ou telle personne est mieux physiquement qu'une autre?

Pourquoi, sous le couvert de la santé ou de l'esthétisme, des personnes acceptent de se priver de manger, pratiquer du sport à outrance? Mais quel est le but?

La question ne serait elle pas plutôt d'accepter qui nous sommes et cesser de lutter contre soi même?

S'il suffisait de s'accepter et de vivre en paix avec son propre corps.

Ne serait il pas plus judicieux de faire un culte de l'esprit plutôt qu'un culte du corps?

 

Si vous souhaitez réagir, le forum est à votre disposition.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Pierrick 23/08/2013

Bonjour,
entièrement d'accord avec vous.
Le jeunisme est toxique non seulement pour l'adulte, il l'est aussi pour l'enfant qui perd la notion de l'âge, et vit dans un mensonge de plus.
J'ai 34 ans et pas plus tard qu'hier, un gamin de 6-7 ans m'a demandé si j'étais père (là normal ok)...et si j'étais papy ! Dérouté, je n'ai pu m'empêcher d'éclater de rire devant le minot.
Je ne ressemble certes pas à l'un de ces minets tout lisses avec des épaules de 10 m de large, mais j'ai un caractère assez décapant, parfois "tête de mule", à ce qu'on me dit. Sûrement là mon propre atout, et pour encore un moment je pense. Merci à vous pour cet article. A bientôt. ;)

2. Admin David 24/08/2013

Merci à vous pour ce témoignage.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site