2012: la fin ou le début du monde?

Qu'est ce que 2012?

C'est une apocalypse annoncée par le calendrier Maya. Il désigne le 21/12/2012 comme étant la fin d'un cycle qu'ils auraient calculé à partir de leur calendrier. La fin de ce cycle viendrait du fait que la Terre sera parfaitement alignée avec le soleil et le centre de la galaxie de la voie lactée. Cela provoquerait une inversion des champs magnétiques nord et sud, avec les conséquences que l'on peut imaginer.

Ces faits sont corroborés par des oracles de la Rome antique (croyance païenne) qui eux mêmes auraient aussi calculé la fin du monde à cette date.

En Chine, un des plus vieux textes le "i ching" annoncerait aussi notre fin. D'après ses calculs, Terence McKenna a superposé des courbes mathématiques à une frise du temps. Cette frise démarre à la création du livre et s'arrête le 21/12/2012.

Ajoutons à cela des logiciels "prophétiques" (web bot) qui explorent le cyber espace et qui auraient calculé notre fin le 21/12/2012.

Revenons à la réalité!

Le sentiment de l'apocalypse peut entraîner les plus folles inquiétudes et les plus graves dérives. Beaucoup n'acceptent pas le fait que notre destin n'est pas toujours entre nos mains. Le fait de ne pas tout contrôler leur échappe et les angoisse. Le résultat, nous le voyons. Des séries d'apocalypses qui surgissent de tous temps. On joue sur les peurs. Quelle est ma raison de croire? Comment espérer contre toute espérance? L'existence de l'apocalypse de 2012 est le moyen trouvé par certains pour ne pas être face à la réalité de notre monde. Il est plus déculpabilisant de se dire " Vivons à fond, il nous reste peu de temps!". Se voiler la face n'apporte rien, l'issue est inévitable, notre apocalypse est de se regarder en face. L'ordre global vacille, la finance mondiale est en dérive. Le monde attend un messie! Il a cru le trouver en Barack Obama, mais demain, on découvrira que lui aussi a été le gestionnaire d'une Amérique impuissante. Car la crise économique, politique, morale, c'est d'abord la crise des repères. On ne peut trouver de sens dans le libéralisme extrême. Le mythe de l'abondance nous égare. Nous ne trouvons plus la confiance de l'homme pour l'homme. L'état général de notre monde impose la quête de nouveaux sens. Il est plus facile d'effrayer que de voir les problèmes où ils sont. L'enjeu de demain sera d'abattre les murs d'indifférence, d'égoïsme, de mépris que nous avons construits avec notre système. L'humanité a besoin d'une nouvelle solidarité. Et si, le 21/12/2012 sonnait le glas de la fatalité et que chacun comprenait que nous ne pourrons nous en sortir les uns sans les autres. Finalement, et si c'était maintenant que notre destin était entre nos mains?

Réflexions.

Quel crédit pouvons nous accorder à des superstitions de peuples primitifs d'un autre âge?

Des alignements de la Terre avec le Soleil et le centre de notre galaxie se sont déjà produits au cours des millions d'années passés, et rien ne s'est produit. Alors pourquoi maintenant?

Pourquoi croire en cette fin, alors que d'autres ont été prévues depuis l'aube de l'humanité? Aucune n'est survenue. On parle déjà de 2036!

Pourquoi ne pas accepter que l'on ne peut pas tout gérer? Que quoique l'on ait prévu, cela ne peut se produire comme on le désire.

Je vous invite à venir vous exprimer sur le forum.

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×